10 outils de jardin indispensables pour débuter

31 octobre 2018 0 Par Françoise

 

On doit pouvoir courir pieds nus, monter à cheval à cru mais jardiner sans outils, ce n’est pas possible ! Il y a en effet peu de gestes en jardinage qui ne nécessitent pas un objet particulier pour l’accomplir. Bien choisir ses premiers outils, savoir à quoi ils servent et comment on les utilise, voilà les premières choses à maîtriser quand on a décidé de se mettre à JARDINER. En voici dix dont vous ne pourrez pas vous passer.

L’arrosoir

Qu’il soit en plastique ou en métal, il symbolise à lui tout seul le jardinage. Regardez une représentation de jardinier : dans 90% des cas, il aura un arrosoir à la main.. On ne peut pas s’en passer : quand on a planté, semé, pour les jardinières extérieures, pour les plantes d’intérieures…

Le plastique est le plus léger, le métal le plus élégant. Il ne faut toutefois pas oublier le poids total et mine de rien, 11 litres d’eau plus le poids de l’outil, ça pèse au bout du bras.

Le volume le plus important que l’on peut trouver facilement, c’est 13 litres et c’est lourd. 10 – 11 litres c’est bien. Et bien entendu, il y a tous les volumes d’arrosoirs pour l’intérieur. On en trouve partout maintenant dans des matières et des coloris divers.

Un arrosoir de métal est posé à côté d'une fourche bêche.

La bêche

Autre objet incontournable du jardinage. Et pourtant… Il y a belle lurette que je ne me sers plus de la bêche pour bêcher. Ce travail-là, je le fais avec des cartons et la grelinette (à voir plus tard). Les vers de terre et la micro-faune du sol sont contents, mon dos est content. Jardiner, c’est aussi faire plaisir autour de soi !

Par contre, pour creuser un trou de plantation, diviser une souche de vivaces, il n’y a pas mieux.. Il serait bon de la choisir en fonction du type de terrain que l’on a mais très souvent, il n’y a pas énormément de choix dans les jardineries.

Ce sur quoi on peut facilement agir, c’est sur la longueur de manche. Il faut la choisir en fonction de votre taille : 1,65m pour des utilisateurs de 1,55 à 1,75m, 1,80m pour des utilisateurs de 1,75 à 1,90m. Vous y gagnerez en confort et vous éviterez des maux de dos.

Une bêche est plantée dans la terre.

La binette

On l’appelle également parfois “sarcloir”

Elle a deux fonctions. La première est le binage proprement dit, c’est à dire émietter la terre sur une profondeur de 5 à 8 centimètres., ce qui favorise l’écoulement de l’eau vers les racines. Elle laisse pénétrer l’air dans le sol, ; elle limite l’évaporation par capillarité de l’humidité maintenue en terre, en brisant les fissures de la couche supérieure du terrain. La seconde fonction est le sarclage qui permet la destruction des mauvaises herbes concurrentes en eau et en nutrition avec les plantes cultivées. Ces opérations réduisent considérablement le besoin d’arroser.

Binette

La brouette

Ca, c’est un des outils qui sert à tout, tout le temps : jardinage, maçonnerie, transport de grain, transport de bois, transport de compost… Chaque fois qu’il faut amener quelque chose d’un point A à un point B en extérieur, on a besoin d’une brouette. Je pense que pour cette raison, il vaut mieux la choisir polyvalente, avec une caisse en acier et une unique roue gonflable. Mais après tout, on peut craquer pour de nouveaux modèles innovants qui sortent en ce moment.

La caisse d'une vieille brouette est emplie de fleurs.

Le couteau

Un couteau, il en faut toujours un dans la poche. On ne sait jamais quand on en aura besoin. Mais on en a toujours besoin. Il y a toujours quelque chose à couper : un petit bout de ficelle, une brindille, du raphia le plastique du sac de compost… Donc vous avez avec vous un bon vieil opinel, un laguiole ou toute autre marque de couteau qui se replie, dont on nettoie la lame d’un mouvement coulant sur le pantalon. Personnellement, j’ai un corrèze. Il est un peu lourd mais je me suis habituée à son poids dans ma poche.

Couteau Le corrèze

Les gants

On peut s’en passer, c’est vrai. Il m’arrive parfois de jardiner à mains nues, surtout quand il fait chaud. Et puis le contact avec la terre et les végétaux est agréable. Mais dans certains cas, il est difficile de s’en passer. Quand il s’agit de s’occuper des rosiers, par exemple. Les rosiers n’ont aucune gratitude envers les bons soins que vous leur prodiguez. Ils vous plantent leurs épines dans la peau sans le moindre scrupule. Même chose du côté des ronces, quand il s’agit de débroussailler. Mais personne ne s’attend à de la gratitude de la part des ronces ! Je les utilise également lorsque je dois manipuler du terreau, du fumier ou du compost. Sinon, il est difficile d’avoir des mains nettes pour aller faire la belle après coup ! Par contre, je trouve les gants très mal commodes pour désherber. Leur présence sur la main manque de finesse et empêche la précision dans une activité qui en demande. J’utilise des gants rosiers de prix moyen parce que je les use très rapidement au niveau de l’index droit. Allez savoir…

Des mains gantées présentent des végétaux.

La grelinette

Voilà l’outil qui, avec les cartons, a remplacé la bêche dans le potager. La grelinette respecte la faune qui habite la terre du jardin. Elle décompacte le sol, l’ameublit mais ne le retourne pas, ce qui est une action aberrante dans la nature.. Elle est facile à utiliser et respecte le dos, Plus de lourdes pelletées à soulever. Le mouvement qu’il faut lui imprimer est doux et fait travailler le corps sans le forcer. Si vous êtes un homme, prenez une grelinette à 5 dents.  Une femme, 4 dents suffiront.

Un pied botté enfonce une grelinette dans la terre.

Le râteau

Il en existe de toutes sortes pour différents usages. J’en utilise deux : un râteau multi-usage que j’utilise beaucoup pour égaliser et niveler la terre. ; et un râteau à feuilles, de sortie l’automne essentiellement. Si les gens ne craignaient pas autant d’utiliser de l’huile de coude, on aurait moins de ces affreux bruits de moteur de machines à souffler les feuilles. Franchement, ce n’est pas un gros travail supplémentaire que de les râteler ou de les balayer.

Un râteau rouge ramasse des feuilles mortes.

Le sécateur

Quand on débute, il vaut mieux le choisir  assez simple. Vous verrez avec l’usage ce dont vous avez besoin. Il faut prendre garde au poids et bien le choisir en fonction de la taille de votre main. Les dimensions sont prises de l’extrémité du majeur au centre de la limite entre la main et le poignet.

Votre main est petite, inférieure à 18 cm, le sécateur mesurera de 16 à 18 cm.

Votre main est de taille moyenne (de 18 à 22 cm), le sécateur mesurera de 18 à 21 cm.

Vous avez une grande main (supérieure à 22 cm), vous choisirez un sécateur de 21 à 24 cm.

N’hésitez pas à le choisir d’une couleur vive, parce qu’on a tendance à le poser n’importe où et il vaut mieux pouvoir le retrouver facilement.

Lorsque vous procédez à une taille en chaîne, de rosiers par exemple, il faut penser à désinfecter les lames entre chaque plante. J’utilise personnellement l’alcool à brûler dans un bocal où je peux plonger mon outil.

Un sécateur bleu est posé près de fleurs de tournesol.

 

La serfouette

La serfouette est l’outil polyvalent par excellence : avec elle, on peut biner, sarcler, creuser, piocher, tracer des sillons… Je l’utilise dans toutes sortes d’occasions, dans des usages pour lesquels elle n’avait certainement pas été prévue à l’origine.

Elle comprend une panne, lame plate , fine et carrée, une langue, pointue ou en alternative, une fourche. Elle peut être à long manche. Personnellement, j’utilise une serfouette à main, outil très facile à utiliser parce que léger et mobile..

Serfouette

Voilà, vous venez de découvrir dix outils pour bien démarrer en jardinage. Vous pourrez les trouver à toutes sortes de prix, d’origines géographiques, de qualités de fabrication. Nous devons tous composer avec le budget dont nous disposons.

Par contre, ne faites pas l’impasse sur un vaccin contre le tétanos. Le jardinage est une activité à haut risque pour cette maladie.

Et vous, quel est l’outil que vous considérez comme le plus important, celui que vous traînez toujours avec vous dans le jardin  ?

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •